vendredi 7 octobre 2016

Le pataquès de Madame Blaineau- HCR - HCE


HCR = harcèlement criminel en réseau 
 Il est criminel parce que  pratiqué en bandes organisées et hiérarchisées  et destiné  à détruire, éliminer, anéantir un être humain , sur  le plan psychologique et social 
HCE = harcèlement criminel électronique
Il est pratiqué en bandes organisées   structurées et hiérarchisées Ses actions sont préméditées et préparées et supposent la fourniture de matériel ad hoc ou le bidouillage  de structures locales qui le permettent.  
Il est  confié à des psychopathes en proximité de la victime  et que les organisateurs  cherchent à faire souffrir ,  à anéantir physiquement  et tuer lentement. Il est fait de sauvagerie et de perversité.
Pour la jeune collègue de Me ROUBERT , ignorante du B-A  BA de la Convention Européenne des Droits de l’Homme , et qui semble  penser 
- que le harcèlement électronique est une vue de l’esprit , et  
- que le harcèlement en réseau est une maladie mentale  de la victime, 
je conseillerais volontiers un stage de quelques semaines  chez le spécialiste des réseaux crapulo-maffieux  français, également spécialiste d’une  sorte de sous-société des manigances secrètes : Me Warusfel.
Me Warusfel est avocat au barreau de Paris et professeur de droit à Lille.
Lorsque nous nous étions rencontrés devant le médiateur de l’Ordre des Avocats de Paris où il remplaçait sa jeune collègue, il m’avait fait la faveur d’un commentaire sur ma situation.
Pour la jeune et sceptique collègue de Me ROUBERT, ça devrait prendre un peu plus de temps pour comprendre.
En attendant , elle pourrait regarder « les gangsters de la République « sur France 5 , le 9 octobre à 20h45 ; émission présentée, par Sorj Chalandon ,  dans le Canard Enchainé du 5 octobre ( page 7). 

Et Madame Blaineau, la-dedans ? C’est la propriétaire de mon appartement, bailleur présumée  mais sans coordonnées , et qui a délégué la gestion de son bien à CM-CIC Gestion Immobilière , seul correspondant et signataire de mon  contrat  de bail .
Par contrat , entre Mme Blaineau et CM-CIC Gestion Immobilière , cette dernière société  doit représenter sa cliente devant toutes les administrations publiques ou privées et déposer et signer toutes pièces , engagements et contrats.
A défaut de paiement des locataires , CM-CIC Gestion Immobilière doit exercer toute poursuite …. et assigner et défendre devant toutes les juridictions compétentes au besoin par voie d’avocats agissant pour le compte et frais du mandant.
Quand j’étais allée chercher « mon » assignation chez l’huissier, c’était une huissière qui m’avait donné le document. 
Ne voyant nulle part le nom de CM-CIC Gestion Immobilière  seul signataire de mon contrat de bail, j’avais signalé que Mme BLAINEAU ne pouvait ni m’assigner, ni me demander de l’argent, ni m’expulser. Dans mon bail, elle était notée bailleur déléguante et sans aucune coordonnée. Seulement son nom. Le contrat de bail était signé de la seule société CM-CIC Gestion Immobilière .
J’avais   failli au contrat de bail signé avec CM-CIC Gestion Immobilière ,en arrêtant les prélèvements  des loyers . Mais Mme Blaineau refusait tout contact avec moi , puisqu ‘elle avait confié toute responsabilité à CM-CIC Gestion Immobilière
 D’ailleurs  seule la société CM-CIC Gestion Immobilière, acceptait mes paiements comme le montrait un refus de mes chèques par Mme BLAINEAU. 
L’huissière avait dit que SI SI, peu importe mon contrat de bail. Mme BLAINEAU   le pouvait.
En insistant  lourdement , j’avais ajouté que les chèques  que m’avait retournés  Mme BLAINEAU prouvaient  qu’elle refusait tout rôle de gestion. D’ailleurs ces chèques étaient bien au chaud dans leur enveloppe dans mon dossier location.
A ce stade seule l’huissière et moi connaissions l’emplacement des chèques. Mais aussi , ceux de ses collègues qui écoutaient dans la pièce voisine . Porte ouverte.
Quelques jours plus tard, l’enveloppe contenant les chèques avait été  retrouvée dans mon dossier, déchirée. Les chèques étaient envolés. J’avais du faire une opposition auprès de  ma banque.
En lisant rapidement les accusations de l’avocat de Mme BLAINEAU , on notait que cette dernière me reprochait de ne pas avoir donné d’attestation d’assurance pour la 1ère année.
Comment aurais-je pu donner une attestation d’assurance à quelqu’un qui n’avait pas signé de contrat avec moi et qui ne notait pas, non plus, son adresse sur un bail. ?


Par ailleurs , connaissant les exigences de CM-CIC Gestion immobilière qui  impose de se servir lui-même sur le compte bancaire  des locataires, par prélèvement,  on l’imagine mal signant un contrat sans absolument  tous les documents.
Bref, c’était idiot et de toutes façons, j’avais le double de cette attestation dans mon dossier.
Et bien NON . L’attestation avait disparu. Envolée. Ce qui expliquait aussi , cette provocation facile de Me ROUBERT , avocat de Mme Blaineau.
Actuellement , Mme Blaineau qui a confié par contrat la gestion de son appartement , a entre les mains un chèque de loyers qu’elle n’a pas vocation à demander. Elle n’a pas signé mon bail de location. 
L’astuce de CM-CIC Gestion Immobilière : faire payer une assurance à son client, pour que cette assurance ne lui  (CM-CIC Gestion Immobilière) fasse supporter aucun frais de procédure.
Voila pour le harcèlement en réseau . Les vols sans effraction sont une pratique  courante des réseaux crapulo-maffieux français . Ce sont des vols en bandes organisées,  ciblés et préparés pour empêcher les règlements de conflits  par une cible , autant que faire se peut.
A ce stade et comprenant le pataquès prévu , j’avais voulu confier le dossier à un avocat. Il avait refusé. La complicité de réseaux de ce type  avec refus corporatiste , est destiné  à brimer une cible et empêcher toute solution  à un conflit manigancé en cachette. Ce type de complicités   est le même,  à Vannes, à Troyes, Angers, Saint Malo,  dans le monde médical et dans l’administration.


HCE
La plus part des cibles de ce type de réseaux savent ou peuvent noter que le harcèlement électronique est sauvagement intensifié plus particulièrement dans deux situations précises
- quand le réseau connaît une situation  de la vie de la cible où il serait préférable  pour lui, que la cible soit au plus bas de sa forme : audience dans un tribunal, rendez-vous d’affaires, convocation dans un poste de police, périodes de recherches administratives ou d’emploi.....
- quand le réseau veut exercer des représailles , pour »dresser » la cible à se taire par crainte de la barbarie et de la sauvagerie qui va découler de sa dénonciation.


Ici , par exemple, quelques jours avant l’audience du 4 octobre j’avais eu droit à des tirs féroces sur les poumons et dans le cerveau. Dans la nuit du 3 au 4 octobre avant la journée d’audience au tribunal,  avec de la fièvre , j’avais voulu essayer de dormir dans un lit.
Entre 1h et 6h du matin, j’avais subi des éclatements de sons dans le cerveau toutes les 2 ou 3 minutes . Et ce malgré deux boules quies dans chaque oreille et tous les packs de gel de protection autour du crâne et sur les tempes.
Passée d’un lit à l’autre, de la tête au pied , sous la table , sous la console, j’avais changé de place une bonne vingtaine de fois. En vain et sans sommeil. 
Les tirs venaient du dessus et du dessous alternativement et semblaient indiquer l’utilisation pour les effectuer ,des canalisations électriques du plancher et du plafond.
Ce qui peut se faire grâce à des dominos style CPL améliorés,  placés ici et là sur les conduits électriques ,et  avec en plus des amplificateurs placés au sol et au plafond des deux appartements de la colonne.
Ces amplificateurs permettent une violence accrue des « tirs » .
Pour cette manigance , Il faut aussi sans doute  les plans des canalisations électriques  de l’immeuble, qui permettent d’envoyer les fréquences et les sons ou sifflements  à des points déterminés, et grâce à un logiciel programmé . Ces plans de canalisations électriques  peuvent être obtenus par
- l’électricien qui a travaillé dans cet immeuble, 
- l’architecte, 
- ATARAXIA , le promoteur de la construction 
- CM-CIC Gestion Immobilière , comme pourvoyeur
Au bout d’une pareille nuit d’agressions incessantes du cerveau et de privation de sommeil avec souffrances , une cible n’a plus que du caramel mou à la place du cerveau et est incapable d’un comportement adapté, réactif  et pertinent. Quand , elle arrive même à tenir debout.
C’est conçu pour. 



En y ajoutant une situation comme celle de l'audience au tribunal , où je répondais à une question de la magistrate et recevait systématiquement une baffe ( symbolique) faite de propos cinglants  en retour . ....
L’effet  recherché par le réseau criminel local est  alors maximum.

Voila ! Quand j’avais demandé à la propriétaire du bien Madame BLAINEAU et  à son gestionnaire CM-CIC Gestion Immobilière de régler le problème majeur posé,  en utilisant le Règlement de Copropriété qui interdit toute radiation de voisinage, et que j’avais transformée en « agressions radiatives «  parce qu'elles sont pulsées ........

aucun des deux n’avait levé le petit doigt. 
Seulement le majeur.


sculpture de David Cerny
barge sur la rivière Moldau
PRAGUE 2013



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.