mercredi 11 janvier 2017

Comparaisons


Les comparaisons proposées  ci-dessous , ont  toutes  été faites avec le même appareil.
A cause  de mon état IC/EHS, la souffrance ou les réactions notées me sont particulières.
Elle peuvent cependant être des pistes de compréhension pour certaines autres personnes dans des situations semblables.

IC = Individu ciblé par le crime organisé , qui torture à base d'énergie dirigée
EHS = Electro-Hypersensibilité induite par la torture infligée  par le crime organisé et que l'Etat français , à ce jour, n'empêche pas.
L'électro-hypersensiblité est une maladie grave et qui dé-sociabilise.


Cette   détection ci-dessus  avait été faite dans un appartement situé à 15 mètre  d'une antenne relais.
L'impression globale était de lassitude .
Les bouffées de CEM comme celle qui est repérable en bas à gauche dans son cadre noir  , traversaient le cerveau et le corps façon lance-flammes. Elles se reproduisaient toutes les 2 ou 3 minutes, et s'étalaient parfois sur 30 et 40 secondes.
L'image ici montre une bouffée de 800 µW/ m2 , produite sur 10 secondes.
Je n'avais pas pu rester dans cette pièce , et avais du dormir , au moins pire, sur le sol de la salle de bain.

Le lendemain soir , j'avais organisé directement mon couchage sur une serviette sur le sol de la salle de bain. La seule position possible me coinçait la tête contre le mur de l'appartement voisin.
Au milieu de la nuit mon corps avait jailli du sol à l'horizontal et s'était vrillé, comme disloqué, avant de retomber cruellement sur le carrelage.

Je venais d'être visée par un TIR sur le sommet du crâne, fait à partir de l'appartement voisin.
J'étais en HONGRIE.
Il s'agit-là , de criminalité organisée. Mon séjour et mon lieu de séjour étaient connus par ma réservation faite par internet.


La détection ci-dessus avait  été faite dans une chambre d'hôtel en France. La chambre était  située  loin du spot WiFi du couloir.
Il n'y avait pas eu de souffrance du cerveau,  pendant la nuit qui avait été normale . On ( je) pouvait noter  un oedème du visage et des jambes au matin , et l'impression d'être groggy,  au réveil .

Un enregistrement EEG avait été fait en parallèle , pendant toute la nuit.


Ceci ci-dessus est une détection faite, chez moi, près de la box WiFi mais qui fonctionne en filaire.
Aucune souffrance ou fatigue particulière. 

On note dans ces 3 tableaux de détection des émissions de CEM ( champs électromagnétiques ) en continu. 
Il y a un phénomène de cuisson et d'impression générale de fatigue  et bien  plus , dans un contexte de   CEM , importants ou très importants.

Les souffrances infligées et ressenties par le cerveau dans le style souffle brûlant qui le traverse sont le fait des propulsions sur une ou plusieurs fréquences supplémentaires.

Ce qui suit , par contre, relève de la TORTURE ,  organisée par le réseau  criminel  corse des Sables d'Olonne . 
La souffrance est produite par des tirs d'énergie à l'unité ou en rafales, selon l'humeur du mafieux criminel corse du dessus.  
Ces tirs d'énergie donnent une sensation de brulure traversante au niveau du lobe frontal et des bronches, ce qui inclut la thyroïde. Un dysfonctionnement  d'épuisement en hypo,  de la thyroïde,  engendre une forme d'apathie . 
La brûlure des bronches et des yeux dure la matinée et parfois toute la journée.

Comme ceci  pour un exemple de  ces détections criminelles qui engendrent  la "mort lente" dont parle, en anglais surtout,   une abondante littérature liée au  harcèlement électronique  : 





et ceci pour les tirs de 3 heures  du lendemain, avec réveil obligatoire, et de nombreux tirs de rappel à la suite  :


ou encore , ici où l'on voit apparaitre une fréquence entre 5GHz et 6GHz 


La veille , l'autre surprise se situait sur l'apparition de fréquences 600 MHz et 800 MHz. 
Ces nouvelles fréquences étaient apparues sur l'appareil de détection  laissé  toujours à la même place avec son antenne directionnelle vers le haut,  et ce, au moment où j'essayais de changer l'organisation de mon appartement.

Je déménageais, en quelque sorte.


Une victime de harcèlement électronique  a récemment proposé à lire l'étude  de Zhao Xiao-wei sur les radars à larges bandes .  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00829842/document

Voici ci-après, en détection ,  ce qui  ressemble à des tirs de radar ,  et qui vient de l'appartement du PERP du dessus. 

Les victimes   de harcèlement électronique du monde entier, rapportent  souvent des attaques à travers les murs, par  un usage outrancier de radars , en plus des ultrasons, des infrasons, des lasers ,  des micro-ondes.....




En complément, voici  ci-après , une double détection faite la nuit dans mon véhicule, dans le parking de l'immeuble. Les échantillons de détection proposés couvrent une période de temps à un moment où aucun véhicule n'était entré ou sorti du sous-sol . Ils sont représentatifs de cette double détection telle qu'elle existe , pour toute la nuit .

Les deux  détecteurs identique et synchro , avaient été positionnés
- l'un sur le sol du véhicule, sous le siège PAX où je passais la nuit
- l'autre sur la plage avant du véhicule et ainsi capable de détecter toute pulsation venant de l'extérieur du véhicule

Le détecteur posé sur le sol avait enregistré ceci pendant toute la nuit . Ce tableau montre une pulsation infime et répétée sur 2,6 GHz


Au même moment , le détecteur posé sur la plage avant du véhicule montrait ceci :



Ce qui pourrait induire à penser qu'il existe dans ce véhicule , un appareil qui émet ou qui appelle, alors même que les éléments électronique et électrique  de ce véhicule étaient coupés depuis plusieurs heures, et sachant par ailleurs que le GPS  de ce véhicule n'avait  jamais été initialisé et que, en plus,  la carte avait été  enlevée.

Cette expérience avait  été reproduite en plusieurs lieux , dont un très isolé et où aucune autre voiture ne s'était aventurée,  par une nuit de très grand froid.


A l'origine , ce texte m'avait échappé et était allé se mettre en ligne, non terminé et sans titre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.